archives du mois: novembre 2012

“pièce pour jeunes pianistes” – G. Aperghis 2004

“pièce pour jeunes pianistes” –  G. Aperghis 2004

Transcrite par votre serviteur un ton au-dessus de l’original, cette pièce a la forme lied (A-B-A). Le début et la fin sont non-mesurés et assez libres, le centre est mesuré et rythmé précisément. Aperghis, comme Webern et Kurtag, emploie le total chromatique. Par contre ici, chacun des 12 sons apparaît toujours à la même hauteur dans l’étagement fixé des...

Suite ... »

Feuilles mortes – György Kurtag 2004

Feuilles mortes – György Kurtag 2004

Encore une pièce pour piano écrite pour les enfants, en 2004, soit 80 ans après le “Kinderstück” de Webern. Du compositeur György Kurtag, Ligeti disait: “il est notre Webern hongrois”. La pièce utilise 11 notes différentes apparaissant peu à peu dans de petits motifs séparés par des silences libres, encore plus “parlants” que chez Webern: chaque motif est issu...

Suite ... »

“Kinderstück” (1924) d’Anton Webern

“Kinderstück” (1924) d’Anton Webern

Cette “pièce enfantine” pour piano d’Anton Webern a été découverte après la mort du compositeur. Elle témoigne des balbutiements, en 1924, de la musique dodécaphonique, après la période dite de “libre atonalité” (1911-1924) . Ici la série de 12 sons (en-tête de cet article) est employée toujours dans le même ordre, sans inversion ni rétrogradation, ni même transposition. En...

Suite ... »